business-Le-detaillant-qui-tue-son-entreprise.jpg

business: Conseil marketing: adoptez les limites

Conseils marketing, conseils marketing, idées

Il arrive à la fin de nos vacances en famille et je voulais partager rapidement un simple, mais conseil marketing extrêmement précieux avec vous.

On se souvient des bords

Je me suis assis plus tôt, réfléchissant aux différentes choses que nous avons faites ensemble au cours de la semaine dernière et réalisé quelque chose. Chacun des souvenirs qui se sont démarqués était «sur les bords«. En d’autres termes, il s’agissait d’expériences qui n’étaient pas ce à quoi nous nous attendions, car elles s’écartaient du juste milieu prévisible.

Vraiment un excellent service client, de beaux bâtiments, une cuisine délicieuse, une valeur exceptionnelle, des gens intéressants… tout cela n’était que mémorable, car ils étaient très différents de ce à quoi je m’attendais.

En affaires, si nous voulons que les gens souvenez-vous de nous, engagez-nous, achetez chez nous et parlez de nous, nous faisons bien d’embrasser les bords.

Comment?

Un bon point de départ est d’éviter d’offrir le même type d’expérience que vos concurrents et de vous concentrer sur le fait d’être exceptionnel dans au moins un domaine significatif.

C’est particulièrement efficace si vous offrez un service avec peu de différenciation perçue, comme; droit, comptabilité, formation, référencement, rédaction, webdesign, marketing, etc.

En bref: si vous voulez vous démarquer pour toutes les bonnes raisons, évitez le prévisible. Restez à l’écart du terrain d’entente. Embrassez les bords!

Développez votre entreprise avec mon Programme de mentorat en marketing! Je peux vous aider à bâtir une entreprise plus prospère, à augmenter vos ventes et à augmenter vos bénéfices. Voici comment ça fonctionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi